14 mars 2014
0

une affiche, des photos, et des briseuses de genoux à roulettes

Il fait beau, c’est le printemps (enfin!)… Les terrasses sont sorties, les filles recommencent à mettre des jupes… Des signes qui ne trompent pas. Et du coup… Vous, vous avez un regain d’énergie. Envie de sortir, de se défouler, de voir des nouvelles choses, des nouvelles têtes… Mais voilà, vous ne savez pas par où commencer.

Ca tombe bien, récemment j’ai travaillé sur un sujet qui devrait vous inspirer. C’est l’occasion de vous montrer quelques nouveaux exemples de mes créations en graphisme et en photo (oui oui, je sais qu’à la base vous êtes sur ce site pour ça) et par la même occasion je vous fais découvrir ma nouvelle passion : le Roller Derby. :)

Je vous vois déjà sourire! Oui…c’est l’effet Derby en général. Vous ne souriez pas? …C’est que vous ne savez pas ce qu’est le Roller Derby, patience, j’y viens!

Le Roller Derby c’est un sport d’équipe pratiqué par des filles. Je sais, sur la photo il y a un monsieur … C’est normal, c’est le coach.

Ces filles sont donc en roller quad (oui oui c’est bien ceux auxquels vous pensez, les rétros, ceux qui ont 2 roues devant, 2 roues derrière). Deux équipes s’affrontent sur une piste (vu qu’on aime faire les américains dans ce sport, on dit tout en anglais. Donc en fait, la piste, c’est un track. Oui je sais, rien que ça, ça fait déjà plus rock n roll :)

Grosso modo, il y a un regroupement de toutes les défenseuses qui avancent ensembles (appellez ça une meute, une horde, un mur… Comme vous voulez, nous on dit un pack comme pour les bières).Et puis il y a en plus une attaquante dans chaque équipe (la jammeuse) qui doit réussir à passer ce pack pour marquer des points.

Vous l’avez donc compris, cette jameuse est disons… la femme à abattre. Et c’est la que ça va vous plaire… Pour l’empêcher de passer, les défenseuses (nous on dit bloqueuses) vont tout faire pour la gêner, y compris l’envoyer valser dans le décor.

Je vois d’ici votre sourire remonter de nouveau… C’est bien ce que vous pensiez : des filles en short et en roller qui se castagnent sur un track. C’est un peu plus technique et stratégique que ça, mais dans l’idée du folklore, vous aviez tout bon!

Maintenant que vous êtes un peu plus avertis, laissez moi vous présenter l’équipe : les knee breakers on wheels de Belfort … roulement de tambour… :

Classe n’est-ce pas? :) Ha oui… avant d’aller plus loin, je vous parlais de mon travail, mais là cette photo n’est pas de moi, alors rendons à César ce qui appartient à César (ou plutôt à Sam) : © Samuel Coulon . Merci Sam!

On voulait faire en sorte que vous appreniez à nous connaitre, alors on a commencé une petite présentation individuelles des filles… On commence tout juste, donc je vous montre les 2 premières, et pour la suite de l’équipe, on en rajoutera une régulièrement sur la page facebook que je vous invite à liker et à suivre, c’est ici : Knee breakers on wheels (si si il faut, allez hop, c’est ça le soutient!) Donc voici les 2 premières à y être passé :

Vous voulez en voir plus? Alors juste histoire de vous titiller encore un peu avant de vous donner toutes les infos de l’évènement à venir, et de vous montrer la belle affiche qui va avec… Petite immersion dans notre quotidien avec quelques photos d’un de nos entrainements … On commence dans la joie et la bonne humeur avec l’échauffement :

 

Ensuite, le coach donne ses consignes de manière claire et limpide.

 

 

En général… On ne comprend pas tout tout de suite…

 

 

Alors on le fait répéter… et il s’énerve un peu. Oui… on lui fait le coup assez souvent… :)

 

 

On finit quand même par s’y mettre… Et là, on attaque les choses sérieuses :

 


 

 

Et puis parfois (souvent) il y a un peu de dégâts :)

 

 

Et même si au Roller Derby, on ne s’excuse pas (si si c’est une règle), on n’est quand même pas des sauvages, on prend soin les uns des autres.

 

 

Bon… C’est vrai qu’à chaque entrainement, il y a quelques blessées… Mais en général, rien de grave, une pause et on y retourne. N’est ce pas Little Bitch?

 

 

Petite aparté : sur la photo du dessus vous voyez Little Bitch (à droite) blessée à l’oeil qui est allée rejoindre Devilyn Side (à gauche) sur le banc. On voit bien que Devilyn side a l’air d’être comme à l’école… envoyée sur le banc du fond, punie. Et bien non, elle passe un examen.

Ce qu’il faut savoir c’est que le Roller Derby, c’est un peu comme conduire une voiture : pour pouvoir le faire, il faut être majeur, avoir son code et son permis de conduire. Chez nous c’est pareil : il faut être majeure, avoir validé son test de « minimum skills » règles ( 62 pages de règles à connaitre quand même!) et son test « Minimum skills » pratique, un examen qui justifie qu’on est suffisamment agile pour ne pas être dangereuse pour soi-même et pour les autres.

Sport de contact, oui… de sauvages, non.

Moi je n’ai ni l’un ni l’autre… mais comme je suis une fresh meat, je crois que ce n’est pas trop trop honteux (enfin je crois). Fresh meat? Je vois votre sourcil se lever? Fresh meat, en français : viande fraiche… c’est comme ça qu’on appelle les débutantes :)

Enfin bref, malgré tous ces contacts, rassurez-vous, tout se fait dans la joie et la bonne humeur!

 


Mais une fois que c’est terminé…. Comment dire… On est KO. Et oui… On donne tout! :)

 

Bon alors? Je vous ai rendu suffisamment curieux? J’espère bien, parce que je me sers encore une fois de mon travail (oui oui je reste pro, ce site est un site d’art visuel avant tout, je ne l’oublie pas), et donc de ce travail graphique sur cette belle affiche pour vous encourager, vous inciter, vous forcer même s’il le faut… à venir découvrir ça en réel lors de notre premier match officiel à domicile. D’habitude l’équipe bouge, mais là, c’est tout pour vous!

 

TRACK MORT 7bassedef

 

Donc pour ce qui est de l’affiche, vous l’aviez compris… C’est un hommage au film de Quentin Tarantino : « Boulevard de la mort » qui est aussi le thème de cet évènement. Pour ce qui est de la photo qui a servi à faire nos silhouettes, j’en profite pour remercier Sam une seconde fois, qui a gentiment accepté de nous laisser l’utiliser… Merci Sam!

Pour ce qui est de l’évènement en soi : 2 matchs, le premier sera l’équipe des knee breakers on wheels de Belfort contre les Hell’s Ass de Strasbourg. Le 2ème sera un match mystère avec 2 équipes éphémères constituées des joueuses les plus téméraires du moment!

Je vous vois… oui oui, vous, ceux du fond, les frileux qui se cachent derrière les motivés et qui hésitent à venir… Vous allez venir, vous aussi. Vous savez pourquoi? Parce que vous n’avez absolument aucune raison de ne pas venir. Tout simplement. J’entends déjà vos objections, et j’ai les réponses…

Vous avez peur de ne pas comprendre? On vous a prévu un petit livret dans lequel seront (entre autre) expliquées toutes les règles et choses à savoir. Mais en version guide pour les nuls hein, du pour tout le monde et compréhensible par tout le monde.  Et en plus de ça, un speaker sera là pour commenter le match en direct. De 1, pour que ce soit fun, et de 2, pour que vous compreniez tout, tout le temps. ( je vous ai dit qu’on était des américains :) )

Vous avez peur que ce soit trop cher? 3 euros! Ai-je réellement besoin d’argumenter ça? 3 euros… Le prix d’1 café et demi… Ou d’un après midi de bonheur.

Vous avez peur d’avoir soif? Il y aura plein de bière … et aussi des choses sans alcool bien sur (l’abus d’alcool est dangereux pour… blablabla blablabla )

Vous avez peur d’avoir faim? il y aura des gâteaux, comme à la maison!

Vous avez peur qu’il n’y ait pas d’ambiance? Il y aura un Dj, de la musique, des présentations, des drapeaux… la totale!

Vous avez peur de ne pas pouvoir assouvir votre besoin compulsif d’achat? Il y aura des goodies, des souvenirs à tout va… Et nous, on sera ravies qu’en assouvissant vos besoins frénétiques de shopping, vous fassiez grossir les recettes de notre club qui seront efficacement utilisées. vous ferez du shopping … et une bonne action! :)

Vous avez des questions que je n’ai pas anticipé? Mais je vous en prie contactez moi!

En attendant, voici le résumé des informations importantes :

« Le track de la mort » : c’est le 6 avril 2014 au Gymnase Le Phare à Belfort ( Oui le phare… Cool n’est ce pas?), ouverture des portes à 12h, début de notre match à 13h

La page des knees breakers on wheels qu’il faut absolument liker c’est ici

Et j’en profite… pour les retardataires qui ne l’auraient pas encore fait… pour la mienne, même consigne, elle est ici

 

Et si après tout ça, il y en a encore parmi vous qui ne sont pas toujours pas assez motivés, voici un petit clip très court qui mettra (j’en mets ma main à couper) les derniers retissants d’accord… Enjoy :)

 

 

 

 

Leave a comment

Please wait...